Et gardons pour l’horizon d’autres destins.